LE RHUM  et  LA GUERRE

Durant des décennies, le rhum prit des  noms différents tels que tafia, guildive, rumbellion…etc. Il était très utilisé dans la marine pour enrôler les  futures matelots mais il était aussi la cause des batailles navales.  Il était un bon remède contre le scorbut et on lui donna le nom de grog.  

Arriva ensuite la guerre 14-18, le rhum était adopté par les soldats pour les aider à combattre la rudesse de la guerre et de l'hiver également. 

C'est à partir de de la 1ère guerre mondiale que la consommation du rhum prit de l'ampleur et devint la 1ère boisson préférée des français.   En effet,  le rhum fut très apprécié pour « le canard » (rhum + café) après un repas mais également en pâtisserie pour parfumer les gâteaux et autres mets. 

Je rends donc hommage à mon grand-père Marius Robert Lamitte qui se battit dans les Balkans. Il reçut même un certificat de remerciement du prince régent Alexandre II de Serbie.

Cependant la 2e guerre mondiale  verra sa  consommation diminuée fortement puisque  les Antilles françaises étaient coupées du reste du monde et aucun bateau ne pouvait quitter le port pour livrer les denrées alimentaires dont le rhum . Ainsi, il était en otage malgré lui.

 

Vendu aux marchés noirs par des trafiquants d’alcools, le rhum restera en-tête des alcools préférés. Il rivalisa également avec d’autres alcools et en fut jalousé à tels points qu’un contingentement de rhums coloniaux fut envisagé et mis en place après la 2e guerre mondiale. (Décret du 12mai 1958).

 

Au fil des années, le rhum gagna en qualité et en reconnaissance mondiale pour redevenir  actuellement la boisson la plus prisée.

 

 

Rhumement Votre !

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.